ToutDermatologie Médicale

L’allergie au soleil

La lucite estivale bénigne est la plus fréquente des allergies au soleil et apparaît dès les premiers bains de soleil.soleil
La lucite estivale bénigne est la plus fréquente des allergies au soleil, on estime qu’elle atteint 10 à 20% de la population adulte dont 80% de femmes jeunes. Ce sont les UVA qui sont responsables de cette affection. Dès les premiers bains de soleil apparaît une sorte de granité rouge et chaud sur le décolleté mais aussi les avant-bras, les mains, voire les membres inférieurs. En fait, toutes les zones découvertes, en dehors du visage qui est épargné, peuvent être atteintes. Outre le caractère peu esthétique de l’éruption, les démangeaisons sont parfois très importantes. Cette éruption s’atténue en une dizaine de jours mais se répète d’année en année et peut se déclencher pour des expositions minimes au soleil.

TRAITEMENT AVANT LE DEPART AU SOLEIL

Des traitements préventifs peuvent être prescrits par le dermatologue.
Attention : il faut s’y prendre 3 semaines avant le départ au soleil. Dans tous les cas, cela ne dispense pas de se protéger avec un indice de protection solaire élevé (entre 25 et 50+) sur les zones où se déclenche la lucite et il est recommandé de s’exposer très progressivement au soleil.

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Email to someone

Prendre un rendez-vous