ToutDermatologie Médicale

La rosacée

La rosacée concerne 4 millions de français et 8 personnes atteintes de rosacée sur 10 l’ignorent.rosacée

PHYSIOLOGIE DE LA ROSACEE

La rosacée se traduit par des rougeurs occasionnelles mais intenses (flushes) au niveau des joues et du nez lors d’un repas épicé, d’une émotion, d’un effort physique ou d’un verre d’alcool. Ces rougeurs peuvent s’accompagner de sensations de brûlures, de picotements, bref d’un inconfort de la peau. Progressivement ces rougeurs vont s’installer et devenir permanentes. Des poussées de boutons peuvent apparaître et renforcer encore les rougeurs diffuses.

SIGNES CLINIQUES

La cause de ces rougeurs : la présence permanente de vaisseaux dilatés situés dans la peau ; on parle alors d’érythrose si les vaisseaux sont invisibles et de couperose si les vaisseaux sont visibles.

LES TRAITEMENTS

Une prise en charge adaptée existe à chacun des stades de la rosacée :
– les poussées de boutons nécessitent des traitements locaux parfois accompagnés d’un traitement oral.
– les rougeurs (couperose, érythrose) peuvent être améliorées par des séances de laser vasculaire.

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Email to someone

Prendre un rendez-vous